AFFINER

rechercher une formation

FERMER

Actualité

Auditeurs, appropriez-vous le thème clé de la confiance numérique !

Publié le 09 Mars 2017

En 2017, AFNOR et l’AFAI (Association Française de l'Audit et du conseil Informatiques) ont choisi de se rapprocher pour co-développer des formations autour du thème « Auditer la confiance numérique ». Interview croisée avec Pascal Antonini, Président de l’AFAI, et Pascal Prévost, Directeur AFNOR Compétences.


Pascal Antonini AFAI

Quelles sont les raisons de ce rapprochement et les complémentarités de vos deux entités sur ce sujet ?

Pascal Antonini : AFNOR et l’AFAI sont deux entités qui montrent de fortes similitudes organisationnelles puisqu’elles représentent toutes les deux la France au sein d’une structure internationale, l’ISO (Organisation internationale de normalisation) pour AFNOR et l’ISACA (Information Systems Audit and Control Association) pour l’AFAI.
Par ailleurs, nous nous sommes aperçus que les objectifs des deux entités convergeaient. Nos deux organisations accompagnent en effet les professionnels dans leur évolution de carrière et leur montée en compétences. Et cela, en mettant à disposition des référentiels et des bonnes pratiques ainsi que des formations certifiantes, autour de la qualité pour AFNOR, et des systèmes d’information et du numérique pour l’AFAI, avec notamment les certifications CISA et COBIT 5.
Notre ambition commune est donc de développer et dispenser des formations d’excellence sur ce sujet innovant qu’est la confiance numérique, et stratégique pour les entreprises à l’heure où l’on parle de cybermenaces et de protection des données personnelles.  

Pascal Prévost : Le sujet de la confiance est majeur dans les activités du groupe AFNOR. Nous développons notamment chez AFNOR Compétences, des solutions de formations et de conseil pour les « producteurs de confiance » que sont les auditeurs. Chaque année nous formons plus de 10 000 professionnels sur les systèmes de management, l’amélioration continue, la performance durable…L’AFAI, de son côté, apporte sa connaissance du monde numérique, un réseau de très nombreux experts et formateurs, ainsi qu’une dimension internationale par son adossement à l’ISACA. Donner davantage d’audience aux travaux de l’AFAI, et accompagner ensemble les auditeurs dans leur montée en compétences sur la « confiance numérique » a donc beaucoup de sens. C’est un bon choix pour nos clients.


2/ A qui sont destinées ces formations ?

Pascal Antonini : A l’ensemble des populations impactées par le numérique sous l’angle du diagnostic, de l’évaluation et de l’audit. Les auditeurs internes ou externes, qu’ils soient généralistes ou spécialisés en systèmes d’information, vont pouvoir parfaire leurs compétences sur les environnements numériques, les projets Agiles, l’évolution des organisations et des usages, et appréhender les enjeux et les risques. Ce parcours de formations s’adresse à des auditeurs qui ont déjà obtenu la certification CISA de l’ISACA et qui souhaitent mieux comprendre les spécificités du numérique. Se former est d’ailleurs une nécessité pour ces auditeurs afin qu’ils puissent conserver cette certification ainsi que les autres certifications proposées par l’ISACA et relayées par l’AFAI : CISM, CRISC et CGEIT. Les auditeurs QSE, de plus en plus confrontés à des environnements numériques, vont pouvoir de leur côté, diversifier et renforcer leurs compétences sur ces sujets.

Pascal Prévost : Avec l’essor du numérique, les modèles économiques se transforment. Cela génère des incertitudes fortes et demande aux professionnels d’acquérir de nouvelles compétences pour accompagner et sécuriser les directions d’entreprises ainsi que leurs clients dans un environnement numérique de plus en plus complexe. La forte croissance des certifications ISO 20000 et surtout ISO 27000 est un des « marqueurs » de cette préoccupation croissante des entreprises et des marchés que connaît bien AFNOR Certification, fortement mobilisée sur ces sujets. Nos clients, auditeurs de systèmes de management, qui évaluent tous les jours l’exposition aux risques des entreprises, ont besoin de monter en compétences sur cette thématique pour continuer à être pertinents dans leurs analyses et intégrer la dimension numérique dans leurs conclusions et préconisations.


3/ Il s’agit d’un parcours en 6 modules, permettant, pour les participants le souhaitant, de passer un examen de certification de compétences. En quoi ce choix est une réponse pertinente à l’évolution du marché de la formation ?

Pascal Antonini : La décomposition en modules permet d’offrir une formation adaptée aux besoins de chaque professionnel, ainsi que de privilégier des durées plus courtes en phase avec les pratiques observées sur le marché actuel. Il s’agit aussi de s’inscrire dans le nouveau cadre de la formation professionnelle. Par exemple, le Compte Personnel de Formation (CPF), qui a remplacé le DIF, ne peut être utilisé que pour les formations professionnelles qualifiantes. La certification proposée à l’issue de ces six modules y répond complètement. Nous proposons ainsi un parcours cohérent, complet et pertinent.

Pascal Prévost : Notre coopération arrive effectivement à un moment « charnière » de la formation professionnelle. Nos auditeurs, tout comme les professionnels du numérique, ont des contraintes de temps fortes et sont soucieux de valoriser leurs investissements formation. Ce cursus dense et concentré à forte expertise, valorisé par une reconnaissance double AFAI-AFNOR répondra pleinement à leurs attentes.


Parcours Auditer la confiance numérique

Module 1 : Comprendre l'environnement numérique

Module 2 : Analyser le risque numérique

Module 3a : L'audit du numérique - Les projets agiles

Module 3b : Audit des applications numériques

Module 3c : Audit des infrastructures numériques

Module 3d : Audit des prestataires numériques

ARTICLE
PRÉCÉDENT
ARTICLE
SUIVANT