AFFINER

rechercher une formation

FERMER

Actualité

Organismes de formation, en piste pour la qualité !

Publié le 14 Avril 2017

SYLVAIN GOIZE

Consultant et coach dans les domaines du management, de la qualité et de la responsabilité sociétale
Partenaire AFNOR Compétences


A partir du 30 juin 2017, chaque organisme de formation devra répondre à des critères précis en vue de démontrer de la qualité des formations proposées. À quoi faut-il s’attendre ? Voici mes réponses.


C’est une date-clé à retenir si vous exercez, comme AFNOR Compétences, dans le domaine de la formation professionnelle. Au 30 juin prochain, les organismes financeurs que sont les OPCA arrêteront progressivement de financer les organismes de formation si ces derniers ne respectent pas les critères de qualité fixés par le décret du 30 juin 2015. Entré en vigueur le 1er janvier 2017, ce décret énonce six grands critères communs définissant la qualité d’une action de formation :

  • l’identification précise des objectifs de la formation et son adaptation au public formé ;
  • l’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi pédagogique et d’évaluation aux publics de stagiaires ;
  • l’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement à l’offre de formation ;
  • la qualification professionnelle et la formation continue des personnels chargés des formations;
  • les conditions d’information du public sur l’offre de formation, ses délais d’accès et les résultats obtenus ;
  • la prise en compte des appréciations rendues par les stagiaires.

La profession a pris le relais pour détailler ces six items : vingt organismes financeurs (OPCA, OPACIF, FONGECIF, etc.) ont défini collectivement 21 indicateurs de référence. Mais aujourd’hui, place à l’action : à partir du 30 juin 2017, les organismes de formation devront renseigner des éléments de preuve pour attester de leur conformité aux critères imposés. En l’occurrence, en saisissant ceux-ci dans une base de données créée pour l’occasion : Datadock. Il vous reste donc deux mois et demi !

Passé ce délai, un prestataire non référencé prendra le risque de voir ses actions de formation non financées. Donc de voir ses stagiaires choisir un concurrent dûment adoubé. Alors, comment montrer patte blanche ? Deux options s’offrent à vous. L’une est de renseigner le Datadock avec l’ensemble des preuves demandées. L’autre est de présenter un label ou un certificat reconnu par le Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle (Cnefop) et valant présomption de conformité.

Cette seconde possibilité permet de ne pas avoir à déposer l’intégralité des preuves dans le Datadock. Elle suppose aussi de se lancer dans un exercice contraint : celui de l’audit de certification. Filiale du groupe AFNOR comme AFNOR Compétences, AFNOR Certification est votre interlocuteur sur la question, avec des produits valant preuve de qualité comme NF Service Formation. Dûment certifié ou labellisé, un organisme de formation n’est pas à l’abri de recevoir des demandes complémentaires des OPCA. Mais la certification agit comme le viatique facilitateur, gage de sérieux et de professionnalisme.
Pensez-y !


LES LIENS UTILES

Site du CNEFOP (Conseil national de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelle)

Les indicateurs et critères détaillés

La certification reconnue par le CNEFOP de AFNOR Certification


AFNOR Compétences vous accompagne également dans la construction de votre réponse au décret :

Bâtir votre réponse aux exigences du Décret sur la formation continue en mettant en place une organisation certifiable AFAQ Conformité

Découvrez nos formations pour mettre en place une démarche qualité dans votre organisme :

Mettre en adéquation ses pratiques avec le décret sur la formation continue

Mettre en œuvre et piloter et évaluer votre démarche qualité

ARTICLE
PRÉCÉDENT

Formations Sud-Est Infographie

Cliquez-ici

Partagez sur les réseaux sociaux