AFFINER

rechercher une formation

FERMER

Responsable environnement

1. Situation de la fonction


-Très souvent issu des métiers de la production ou de la gestion des risques, ingénieurs pour la plupart, vous faites partie des 373700 emplois de l’environnement recensés par l’IFEN en 2005


-Jadis rattachée à la qualité ou à la sécurité, la fonction de Responsable Environnement s’est professionnalisée depuis 1990 et est souvent devenue un service à part entière. Le Responsable Environnement intègre de plus en plus les comités de direction


-Les opportunités d’emploi se situent en majorité dans la gestion et le traitement des pollutions, l’eau et les déchets pour l’essentiel.


-Rattaché hiérarchiquement tantôt au Directeur Environnement ou au Directeur de la Production, le Responsable Environnement gère, analyse et résout les problèmes liés à la protection de la nature, à l'environnement et à l'amélioration du cadre de vie (élimination et recyclage des déchets, qualité de l'air et de l'eau, contrôle des nuisances et du bruit...). Suivant le domaine d'application, il assure une fonction préventive, corrective, de recherche ou de sensibilisation


-Les Responsables Environnement exercent principalement dans l’industrie (métallurgie, automobile, chimie, agro-alimentaire…), ou dans le secteur des services vraiment par conviction (78% selon une étude IFEN), puis dans l’administration et les collectivités locales, les associations et les ONG


2. Les enjeux associés à votre fonction


-En concertation avec votre direction, vous êtes le pilote d’une politique d’amélioration des performances en environnement, hygiène et sécurité : investissements, modification des procédés, ressources humaines, produits sensibles etc.


-Pour mener à bien votre mission, vous mettez en œuvre et faîtes vivre un système de management environnemental basé sur la norme ISO 14001


-Vous assurez parallèlement une veille technique et réglementaire et vérifiez que l’entreprise est conforme à la règlementation en vigueur


-Vous engagez des actions d’information, de sensibilisation, de formation et de conseil auprès de l’ensemble du personnel


-Vous suivez les analyses des procédés de traitement mis en place au sein de l’entreprise (épuration des fumées, de l’eau, taux de recyclage des déchets)


-Vos missions évoluent en fonction de la taille de l’entreprise et de la mise en place éventuelle d’une politique d’environnement structurée ou d’un système de management intégré Qualité Sécurité Environnement (QSE) dans un groupe


-Dans les PME-PMI, le responsable environnement assure souvent sa mission en complément d’une mission de Responsable Sécurité voire de Responsable Qualité


3. Comment devient-on responsable environnement ?


-De formation supérieure (Bac +5), vous avez soit une formation en rapport avec le secteur d’activité dans lequel vous travaillez (mécanique, BTP, chimie) soit une formation initiale sur les problématiques environnementales.


-Des options portant l’environnement en école de commerce ou école d’ingénieur sont appréciées. Les recruteurs s’orientent plus vers des profils techniques que les titulaires de maîtrises universitaires.


-Vous avez par ailleurs acquis une première expérience en production ou en gestion des risques avec des responsabilités d’encadrement


4. Les joies et les peines du responsable Environnement


La fonction suscite chez vous un engouement certain et parfois une réelle vocation. Cet engouement s’explique aisément par le fait qu’il répond à une urgence planétaire liée à l’enjeu du développement et à la mutation d’une civilisation qui doit révolutionner son rapport avec la nature. Ainsi parmi les professionnels en exercice, une majorité d’entre vous s’accorde à dire que malgré des conditions de salaires et de reconnaissance stratégique qui ne sont pas les meilleures de l’entreprise, vous travaillez dans l’environnement avec une conviction spécifique. Même si aujourd’hui encore la fonction est insuffisamment connue des opérationnels, elle grandit et se diffuse au sein des entreprises !


5. Compétences techniques et relationnelles


-Vous planifiez et diffusez les objectifs découlant de la politique environnementale définie en concertation avec la Direction générale (évaluation et mise à niveau des ressources, estimation des coûts de non qualité, définition des indicateurs…)


-Au quotidien, vous savez animez et faire vivre un projet d’amélioration continue ce qui suppose la maîtrise de la méthodologie de conduite de projet ainsi que la capacité à mettre en œuvre des actions de sensibilisation et de formation à l’égard des différents acteurs concernés.


-Vous savez formaliser et utiliser les outils de description des activités/processus concernés par le projet


-Vous évaluez les risques associés à ces activités/processus


-Vous évaluez, formalisez  et mettez en œuvre les plans d’action conformément aux objectifs définis


-Suite à un dysfonctionnement, vous êtes à même de réunir une équipe, d’analyser les causes d’un problème, d’un incident, d’un accident (Amdec, diagramme de Pareto…)


-Vous établissez et assurez les évaluations nécessaires sur les processus tant d’organisation que de production (planification des audits/évaluations internes, maîtrise des appareils de mesure, de contrôle d’essai, mesure de la satisfaction client, exploitation statistique)


-Pilote de l’amélioration continue, vous savez identifiez les problèmes liés à la l’environnement et vous assurez que les actions correctives proposées sont efficaces


-Vous maîtrisez les systèmes de management en général (Qualité-Sécurité-Environnement) : QSE, en particulier ISO 14001 et possédez de bonnes connaissances des réglementations françaises et européennes.


-Votre sens de l’écoute fait de vous un manager qui saisit au mieux les contraintes des hommes et les réalités de terrain


-Vos bonnes qualités relationnelles, votre sens de la communication favorisent l’adhésion de l’ensemble des salariés de l’entreprise, les SME (système de management environnemental) s’appliquant de façon transversale


6. Perspectives d’évolution de la fonction


-Dans l’industrie : vous pourrez après plusieurs années d’expérience occuper un poste de directeur environnement, de responsable QSE. Vous pourrez aussi voir vos missions s’élargir vers les problématiques d’éco-conception des produits et/ou d’éco –labels.


-Plus rarement hors de l’industrie : des passerelles sont envisageables vers un poste de conseiller technique environnement en organisme professionnel (syndicat professionnel, chambre de commerce et d’industrie) ou de consultant en cabinet conseil mais également vers un poste de Responsable Développement Durable.

Formations de cette fonction

Formations Sud-Est Infographie

Cliquez-ici

Partagez sur les réseaux sociaux